Barbecue (presque) improvisé

Classé dans : Au Terrain, Vie du Club | 0

Barbecue improvisé lundi 18 juillet 2022

Alors que les températures sévissent dur pendant la journée en cette période caniculaire, le club prend l’initiative de proposer un barbecue improvisé, permettant aux membres qui sont encore (ou à nouveau) présents durant cette période de vacances de rejoindre le terrain ce lundi soir vers 18h00. Ça convient particulièrement aux actifs, qui profitent d’une soirée d’été après le travail pour voler un peu.

Nombreux sommes-nous à répondre présents, et on se retrouve finalement une vingtaine, quand la température commence à chuter, pour essayer des nouveaux avions, écoler des jeunes et moins jeunes, chercher des planeurs dans les chants, ou des hélices dans l’herbe…

Il y a de quoi manger, car chacun a apporté un peu plus (!!!) que sa pitance, mais rien n’est gaspillé, et plusieurs sont à la manœuvre pour faire griller saucisses et merguez. Et il y a de quoi boire, mais bien sûr avec modération car chaleur et alcool ne font pas bon ménage. C’est finalement une ambiance bien festive qui nous amène jusqu’à la tombée de la nuit, à échanger sur notre hobby, sur les vacances, sur la météo.

Jean-Seb est fier (et il a raison) de sa dernière acquisition, un Klemm de toute beauté qui vole majestueusement. Le planeur que Julien a bichonné à l’atelier sous le regard bienveillant mais acéré de Jean-Michel prend à nouveau l’air, et démontre d’excellentes qualités de vol. Eliot est un peu moins chanceux, mais un peu de colle remédie au problème des haubans de son biplan : le plan supérieur fait « bravo » lors du premier vol. Les suivants se passent bien. Un essai de décollage du Focke Wulf de Pierre-Xavier n’est pas concluant, on fera mieux une prochaine fois. On apprécie le vol crépusculaire du Polyclub de Marc avec ses belles leds vertes et rouges. Fabrice s’en donne à cœur joie avec son Easyglider, qu’il fait voler jusqu’à la dernière seconde réglementaire de la nuit aéronautique ! Pardon à ceux qui ne sont pas cités, ils ne sont pas oubliés pour autant.

 

Tout le monde se sépare à la nuit tombée, et le lendemain, le commentaire le plus fréquent sur notre groupe de discussion, c’est : A REFAIRE !

 

Texte : Pierre-Xavier, Photos : Xavier et Jean-Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.